Un établissement de la Sauvegarde des Yvelines, association reconnue d’utilité publique

La DIRECTION DE L’ADMINISTRATION PENITENTIAIRE
recrute : un(e) Assistant de service social (ASS)

Localisation : 8 rue de la Chèvre qui danse – 45000 ORLEANS
Et 25, rue Emile ZOLA – 45200 Montargis

L’Assistant de service social contribue à la prévention au traitement des problèmes sociaux dans le cadre d’actions individuelles ou collectives en lien avec l’environnement social, médicosocial et institutionnel. Par son action, il favorise l’épanouissement et l’autonomie des personnes.

I – Missions et organisation du service
L’assistant de service social est membre du service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP).
Le service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) intervient dans le cadre du service
public pénitentiaire. Il participe à l’exécution de décisions et de sentences pénales et contribue la prévention de la récidive et à la réinsertion des publics placés sous main de justice.

Le SPIP intervient sur saisine de l’autorité judiciaire, en milieu fermé auprès des personnes incarcérées prévenues et condamnées) comme en milieu ouvert, dans le cadre du suivi des mesures alternatives à l’emprisonnement, qu’elles soient pré ou post-sentencielles.

II – Description du poste
L’assistant (e) de service social assure quatre missions essentielles auprès de l’ensemble des personnes incarcérées dans l’établissement d’affectation ;
• Aide à la résolution des situations individuelles
• Information et la prévention sur le plan individuel et collectif
• Participation à l’élaboration de la politique d’action sociale à partir de l’analyse des actions individuelles et collectives

Ainsi l’assistant de service social examine les situations qui lui sont soumises et recherche des solutions aux difficultés sociales d’ordre individuel et collectif. Son action, en collaboration avec les différents services de l’établissement pénitentiaire, vise à préparer la sortie des personnes détenues, notamment par l’accès aux dispositifs de droit commun.

Dans son action il est amené à coopérer avec les différents services de l’Etat.

III – Compétences requises
Connaissances :
– Théorie et pratique de l’intervention en travail social
– Maîtrise des dispositifs sociaux
– Maîtrise des techniques d’évaluation des besoins
– Connaissance du champ d’intervention du SPIP (mandat judiciaire du SPIP, au sein duquel les ASS en SPIP s’inscrivent)
Connaissance du processus de
désistance
– Connaissance du Référenciel des Pratiques Opérationnelles (RPO1)
– Connaissance du code de déontologie de l’administration pénitentiaire
– Connaissance du code de déontologie de l’Association Nationale des ASS (ANS)
– Maîtrise de compétences psycho sociales
– Maitrise des outils informatiques

Savoir-faire :
– Travailler en équipe – appétence pour la transdisciplinarité
– Travailler en réseau – impulser et entretenir une dynamique partenariale
– Conduire un entretien individuel/ un groupe/ un projet
– Diagnostiquer, proposer, accompagner, conseiller
– Communiquer et rendre compte
– Rédiger des écrits professionnels réalisés au regard de la fonction des ASS
– S’exprimer à l’oral

Savoir-être :
– Capacités d’adaptation, d’organisation et ‘autonomie
– Sens de l’initiative
– Ecoute active
– Capacités d’analyse et esprit de synthèse
– Neutralité et impartialité
– Intégrité
– Loyauté

V – Formation ou expérience professionnelle recherchée
Etre titulaire du Diplôme d’Etat d’Assistant de Service Social.

VI– Informations complémentaires
– Organisation du travail du lundi au vendredi, avec deux jours de présence sur l’antenne de Montargis.
– Durée hebdomadaire : 36h
– Restauration salle de repos dans les locaux du SPIP
– Accessibilité en transport / parking bus, gare et parkings à proximité
– Rémunération brute : 2.515€

VIII – Renseignements et candidatures :

Personnes à contacter :
François MONTESO – Directeur Fonctionnel du SPIP
06.16.81.91.12
rh.spip-loiret@justice.fr

ATTENTION : Le titulaire de ce poste est soumis à l’ordonnance n° 58-696 du 06 août 1958 modifiée, relative au statut spécial des fonctionnaires des services déconcentrés de l’administration pénitentiaire ; et au décret n° 66-874 du 21 novembre 1966 modifié relatif au statut spécial des fonctionnaires des services déconcentrés de l’administration pénitentiaire.

Restez informé

Suivez toute l’actualité de BUC Ressources sur ses réseaux sociaux