Articles

Respecter la singularité
Article de Dominique Depenne dans TSA N°79 -  février 2017
--------------------------------------------------------------
Le management, singe moderne du taylorisme d'antan
Article de Dominique Depenne dans Lien Social N°1200 - 2 février 2017
--------------------------------------------------------------
Sensibiliser l'animation aux enjeux d'une relation éthique
Article de Dominique Depenne dans Le Journal de l'Animation N°171 septembre 2016
--------------------------------------------------------------
On en parle : Semaine toxicomanie à BUC Ressources
Article Lien Social N°1169 - 17 au 30 septembre 2015
 
--------------------------------------------------------------
LIEN SOCIAL N°1157 du 19/02/2015
Contribution par Dominique Depenne
 
La bonne distance : accompagner dans la proximité
Depuis Galilée, l'homme a voulu mathématiser le monde en en extrayant la sensibilité humaine. Ainsi visait-il ia maîtrise de ce qui lui échappait encore: les relations inter-
individuelles. L:idéologie et le mythe du progrès ont fait le reste! Le résultat, nous l'avons sous nos yeux: un monde froid, technicisé, désenchanté, utilitariste au sein duquel toute idée de gratuité (et
de solidarité) a tendance à disparaître au bénéfice d'un égoïsme sans scrupules.L'Autre-homme (celui qui n'est pas moi) y est vécu comme un danger. Il faudrait s'en méfier. Le mettre à distance.
Le "prendre en charge" et non l'accompagner {aller de compagnie avec) dans la proximité. C'est à ce douloureux constat qu'il fut proposé de réfléchir lors de cette table ronde. Mais, un esprit baudelairien planait sur cette journée d'échanges: "Ne méprisez la sensibilité de personne. La sensibilité de chacun, c'est son génie."
Alors, je vous en prie: ne méprisez pas le génie de l'homme! Faisons barrage aux discours technicistes qui désignent la sensibilité humaine comme un danger. Refusons la mise à distance! Rejetons la prise en charge! Accompagnons ! Dans la proximité! Car accompagner exige la proximité (qui n'est pas la fusion), l'engagement,la reconnaissance et le respect inconditionnels
de la singularité et de l'altérité d'autrui. Par ces temps si froids humainement où règnent l'esprit de chosification des relations individuelles, l'égoïsme, l'opportunisme ... où chacun a tendance à se replier sur soi, n'est-il pas urgent de revenir à l'essentiel: le lien humain? N'est-il pas temps pour le travail social d'oxygéner ses pensées et ses pratiques aux sources des réflexions éthiques lévinasiennes afin
de ne plus confondre l'accompagnement avec l'infâme prise en charge? À Toulouse, en ce début d'année, il y eut des hommages et chacun se sentait proche de l'énigme humaine. Peut-être est-ce là l'un des messages de cette Table ronde. Elle a permis que circulent la parole ... toutes les paroles et sensibilités afin que s'instaure le Dialogue qui permet de s'extirper du monologue frileux. Par la rencontre de l'Autre-homme, riche de sa différence. Dans la proximité.
--------------------------------------------------------------
VIE SOCIALE ET TRAITEMENTS  N°106  - 2/ 2010
Dominique Depenne
 
L'évaluation au service de l'individu

--------------------------------------------------------------
LES CAHIERS DE L'ACTIF  N°460-461  - 2014
Dominique Depenne

Pour un accompagnement éthique et engagé dans la proximité